Chambre d’hôtes - Marseille
Tél : 07 68 797 797 - Courriel : anne@terrassesurlamer.fr

Accueil > > Marseille et Queffélec (1949 _ )

Marseille et Queffélec (1949 _ )


"Momo roulait au pas tous feux éteints, les mains crispées sur le volant. Il avait l’impression d’avoir entendu un cri. Il suivait une ruelle obscure, vide. Au loin, des pointillés lumineux tapissaient les ténèbres. Les hublots du paquebot Ville de Tanger. D’un réverbère à l’autre des lueurs glissaient dans la voiture et sur ses mains avec une douceur d’algue. Il transpirait. Sale sueur de petit Arabe en fuite. Il se sentait la proie d’une hâte insupportable, il aurait pu vomir. Le détour qu’il avait fait ! Il s’était planté comme un bleu. Qu’est ce qu’il était allé merder sur l’autoroute ? Ça commençait bien. Et si ça merdait pour le bateau ? Si les dockers le balançaient aux flics ? A la mer ? Pas le moment de flipper. Il s’interdit d’accélérer, d’allumer la sono, de retourner chercher Léna. Bagnole volée, gonzesse volée, pognon volé, came volée. Petite raclure d’Arabe, petit taulard à vie, petit émigré sans feu ni lieu. La nuit lui sautait à la gueule avec ses
flics..."