Chambre d’hôtes - Marseille
Tél : 07 68 797 797 - Courriel : anne@terrassesurlamer.fr

Accueil > > Marseille et André Suares (1868-1948)

Marseille et André Suares (1868-1948)


"La mer, à Marseille, ne connait pas le flux ni le reflux, ou si peu que rien. Mais la libération des masses humaines n’a pas de moindres effets sur l’espèce que les balancements du satellite sur les fluides de la planète.
L’anarchie de Marseille est sa marée : le flot des races monte et, vague sur vague, il semble submerger la vieille Phocée.
En vain : l’antique et toujours jeune Marseille, repère femelle de joie et d’énergie, rétablit son ordre, reprend son équilibre : l’instinct de vivre est un jusant plus puissant que l’anarchie. Le fonds grec et provençal de ce peuple repousse les houles du chaos.(...) Nul peuple ne croit plus fortement à la vie."